SCOPE CXP : étude de W4 BPMN+

SCOPE CXP : étude de W4 BPMN+

Régulièrement, le cabinet d'analyste Le CXP passe en revue les solutions des éditeurs présents sur le marché. A l'occasion du rapprochement de W4 avec ITESOFT, l'analyste en charge de l'étude du marché du BPM a rédigé un document de 4 pages, le SCOPE, qui résume les éléments qui caractérisent l'offre W4 BPMN+

SCOPE CXP

L'AVIS DU CXP

  • Le choix de W4 de refondre complètement son offre autour de la norme BPMN2 et d’une architecture multi-tenant s’avère particulièrement pertinent à l’heure où les responsables métier et informatiques cherchent des solutions modernes, basées sur des standards, aptes à se déployer dans le Cloud et à accompagner leur mutation numérique.
  • La modélisation BPMN2, implémentée dans W4 BPMN+ de façon quasi exhaustive, est expressive et précise. Elle donne la possibilité aux experts métier de modéliser leurs activités et aux spécialistes informatiques de détailler les comportements des processus exécutés. Elle permet aux métiers et à l’informatique de dialoguer autour d’une formalisation partagée.
  • Le produit découple la gestion des données de la gestion des processus. Il permet de créer des objets métier par agrégation de données unitaires en accédant aux sources de données de l’entreprise. Ces objets métier sont accessibles au travers des tâches, des processus, des applications clientes et des tableaux de bord de pilotage.
  • Le volet de workflow humain a toujours constitué un point fort du BPM de W4 ; dans W4 BPMN+ il est étendu grâce au moteur de règles qui offre une gestion des affectations de tâches très souple, sous forme de matrices avec des conditions possibles sur chaque propriété des tâches à affecter.
  • La supervision par grandes étapes fonctionnelles apporte aux responsables métier un suivi ciblé, adapté aux moments clés de leur activité.
  • L’intégration avec les technologies de capture omnicanal d’ITESOFT au sein de la plate-forme SCPA, permet, le cas échéant, de traiter de bout en bout des processus à forte composante documentaire (factures fournisseurs, gestion de dossiers clients, gestion de sinistres…).